Inspiration

Femme, pourquoi pleures-tu ?

femmequipleure

« Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Jn 20-15

Parfois la vie nous fait mal, nous bouscule et nous secoue. Violemment. Si violemment qu’on peut se mettre à l’injurier. A l’insulter du plus profond de son être, qui ne trouve finalement plus sa place en ce monde. A ce moment donc, on se demande à quoi se raccrocher, à quoi penser et en quoi espérer. Ce qui me maintient moi, bien entendu en sus de ma foi en Dieu, c’est mon projet, ce sont mes rêves. Cela me booste, me motive et me bouscule mais dans le sens inverse de celui cité précédemment. Ecrire me transforme. Ecrire me redonne goût à la vie. Ecrire, c’est ma passion première. Lire c’est ma 2ème passion, et danser bien sûr suit de très très près. Sauf que lorsque le corps choisit sa journée pour ne plus répondre « présent ! » comme à l’appel en classe (oui oui ce sont des souvenirs hein Résultat de recherche d'images pour "emoji xd"), ce qui me sauve, c’est bien l’écriture. L’écriture de mon âme et de sa santé, bonne comme mauvaise.

Cela est pour moi libération.

Evasion.

Survie et nouvelle respiration.

Alors pourquoi s’en passer ? Pourquoi ne pas se laisser emporter par cette douceur si suave, si réconfortante et enveloppante qu’est l’écriture ? On peut écrire sur tellement de choses ! Sur tout et n’importe quoi.

Dans ce post aujourd’hui, je veux parler de tristesse et de courage. Pour moi les 2 vont de pair (enfin, je veux dire que si la tristesse est là, le courage doit aussi être là pour la surmonter). C’est une valeur qui m’a été transmise par mes racines familiales : mes 2 parents, et ma sœur ainée, l’une des personnes que j’admire le plus en cette vie si infidèle.

Nelson Mandela disait autrefois :

nelsonmandela

Cette phrase est tellement véridique et lourde de sens qu’elle existe encore aujourd’hui plus que jamais. Et elle raisonne en moi particulièrement en cette période turbulente.

Lorsque la femme pleure, lorsqu’elle a la tête baissée, le cœur du Créateur est en souffrance. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est à ce moment précis qu’elle doit avoir le courage malgré ses larmes de douleur, de garder la tête haute. Ce qui veut dire, lever la tête vers Lui, et fixer sur Lui son regard attristé. En Lui seul est LA solution. En Lui se trouve la source de tout breuvage.

La femme, lorsqu’elle est meurtrie en elle-même, doit avoir le courage de se relever (même avec des béquilles), de se remettre à marcher (encore avec des béquilles pourquoi pas ?), mais surtout de relever la tête et de regarder droit devant elle et … non plus en arrière.

Facile à dire ? oui.

Facile à faire ? beaucoup moins.

Mais c’est justement ce courage donné par le Créateur Lui-même, qui lui permet de le faire.

De rester digne.

De rester souriante.

De rester debout et droite malgré toute la douleur partout.

De rester forte.

De continuer le combat de sa vie.

Femme, tout cela te rend toujours plus belle.

Et vous, que vous inspire le courage ?

 

EbonyVybz
Publicités
Article précédent
Article suivant

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :