Développement personnel et Lifestyle,Inspiration

ARTICLE COUP DE GUEULE : Très chère société…

 

Non mais #SERIOUSLY ?! Chaque année à cette même période, c’est la même rengaine : PERDEZ VOS KILOS AVANT L’ETE. Chère société, laisse-moi en paix.

Industrie de la minceur, je m’adresse à toi aujourd’hui. 

N’as- tu pas idée de ce que tu fais depuis tant d’années ? … En es-tu sûre ? Réfléchis un peu.
Toi, tu aimes ça : vanter le tout dernier régime à la mode. Mais pourquoi ? Dans quel but ? Ne te sens-tu pas ridicule d’inventer de telles absurdités chaque année ? Non mais franchement : toutes ces astuces barbares pour convaincre les femmes qu’elles ne sont pas « assez bien » physiquement avant de se prélasser sur le sable fin, comme si porter le maillot de bain se « méritait »… Tu veux que je te rappelle ce que tu nous vends de si aberrant ? Facile ! Tu as dit : pratiquez le yoga bikram (je souris), reniflez votre banane ou votre pomme avant de la manger (je commence à rire), mangez dans des assiettes bleues (je roule sur le sol), entourez votre taille d’un ruban (je me relève, horrifiée). Non mais tu n’as pas HONTE ? Et tout ça pour quelle raison : réduire notre appétit et PERDRE DU POIDS RAPIDEMENT AVANT L’ETE. Et bien entendu, tu te tais remarquablement sur toutes les conséquences…

Ta cible : les plus jeunes bien sûr, car elles sont plus vulnérables. Mais finalement toutes les autres sont également dans ton collimateur. Celles qui manquent de confiance en elles, celles qui se trouvent moches, grosses ou pas assez « fermes » comme on dit. Celles qui vivent avec des complexes depuis toujours, et aussi celles qui commencent à en avoir juste à cause de toi…

Alors oui, JE T’ACCUSE car tu es bien COUPABLE.

C’est TA FAUTE si certaines se voient peu à peu combattre des troubles naissants du comportement alimentaire. C’est ta faute si certaines sont de plus en plus malheureuses ou alors le deviennent, à cause de leur physique pas assez ci ou pas assez ça. C’est aussi ta faute si certaines tombent dans une souffrance bien plus profonde qu’un « simple » complexe, en se reniant totalement.

Tu nous hypnotises depuis toujours, avec tous tes supports média pour nous faire adhérer de façon inconsciente à « un idéal » qui en vrai n’existe pas. Tu nous éloignes insidueusement de l’image véritable de la femme : celle qui s’épanouit avec ses formes et ses charmes. Car ce sont d’ailleurs grâce et avec ces formes, qu’elles donnent naissance et qu’elles existent tout naturellement. En nous imposant cette pression permanente comme tu le fais si bien, nous n’acceptons plus notre corps dans sa réalité, tout ça A CAUSE DE TOI. Nous ne savons plus ce que signifient acceptation de soi, estime de soi ni bienveillance envers soi-même.

Alors voici ce que j’ai à te dire.

stop-signal

Je décide de me défaire complètement de ta dangereuse pression médiatique pour revenir à l’essentiel : ma réalité.

J’ai des fesses, et alors ? J’ai des petits seins, et alors ? J’ai un petit ventre et des cuisses, et alors ? J’ai même un peu de cellulite apparente depuis quelques temps, ET ALORS ? Tu ne provoques plus chez moi ce que j’appelle la déprime physiologique. Tu sais, celle qui nous prend si souvent alors même qu’on parcours notre fil instagram, ou qu’on effectue une recherche google qui n’a absolument rien à voir avec ce sujet. Tu sais exactement de quoi je parle. D’ailleurs, toutes ces photos avant/après dont tu nous assailles à tout va, partout, alors qu’au fond on s’en fout (c’est vrai quoi, on ne t’a rien demandé, tu viens comme ça, sur notre page en clignotant, pour nous convaincre d’acheter ton produit hyper dangereux pour faire fondre les graisses; laisse-moi tranquille avec mes graisses bordel, c’est pas moi qu’elles gênent mais toi, et ton truc est super cher en plus !), eh bien ces photos ne me font plus ni chaud ni froid. Ok elles sont là, mais ok, je ne suis pas dupe non plus : moi aussi j’ai appris à me servir de photoshop tu sais…, tchip.

Je décide de manger des aliments de qualité A MA FAIM, de faire du sport d’abord pour MA SANTE et mon coeur et non pas uniquement dans le but de perdre du poids. Bref, je m’accorde enfin le droit de faire la paix avec mon corps… et de l’aimer car il est beau, POINT.

 

EbonyVybz

signature-ebony-vybz

Publicités
Article précédent
Article suivant

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :